Tribunes & Focus

Les Tribunes - 5 juillet 2021

Régulation : l’aggiornamento de l’Assurance maladie (Tribune)

feuille de soins_Veille Acteurs Santé_Régulation_l’aggiornamento de l’Assurance maladie_Tribune_Site

Tribune rédigée par Philippe Leduc, initialement publiée sur le blog du Think Tank Economie Santé.

Comme chaque année à la même époque, l’Assurance maladie fait ses propositions pour « améliorer la qualité du système de santé et maitriser les dépenses » dans son rapport « Charges et Produits » destiné au ministre de la Santé et au Parlement. Les suggestions pour 2022 sont au nombre de 36 et vont du paracétamol au dépistage du cancer en passant par la prévention en milieu scolaire. Mais là n’est pas le plus important. La crise est passée par là – elle révèle et accélère – et l’Assurance maladie entend refondre son approche.

Dr Philippe Leduc, médecin, journaliste santé et auteur du blog Think Tank Economie santé, groupe Les Echos.
Dr Philippe Leduc, médecin, journaliste santé et auteur du blog Think Tank Economie santé, groupe Les Echos.

« L’impact de ses actions de gestion du risque diminue », reconnait-elle ce qui l’amène à « un réexamen de son approche ». Il faut dire que c’est l’ensemble des méthodes de régulation (qui reposaient plus sur le rabot que sur les réformes de fond dans une ambiance de financement insuffisant et mal ciblé) qui sont remises en cause.

Même le Président de la République, en présentant cette semaine sa stratégie « Innovation santé 2030 » insistait sur le sous-financement du plan « Ma Santé 2022 » de 2018 qu’il a fallu abonder avec le Ségur 2020.

 

Une nouvelle ère post-Covid pour les soignants et patients

L’Assurance maladie constate que « les économies ont beaucoup reposé par le passé sur les médicaments de médecine générale dont le champ est aujourd’hui épuisé » et que la « portée de ses messages et de son accompagnement vers les médecins est réduite ». Elle a ainsi décidé d’engager « un programme de rénovation ». Celui-ci repose sur une vision globale et intégrée de la prise en charge des pathologies chroniques ou des populations, sur le soutien à l’exercice coordonné des professionnels de santé et également sur « une gestion rénovée avec les hôpitaux sur la qualité et la pertinence de leur parcours de soins ».

L’Assurance maladie veut aussi s’inscrire dans une logique de service multicanal vis à vis de ses publics et permettre aux assurés de devenir acteur de leur santé. Tout en rénovant sa stratégie de lutte contre la fraude.

Ne doutant pas de la difficulté de la tâche, l’Assurance maladie assure mettre en place les leviers nécessaires à la réalisation de sa stratégie : pluri-annualité, veille scientifique et des comportements des acteurs, optimisation de son organisation et utilisation des données.

C’est une nouvelle ère qui s’ouvre. Post-Covid. Tant pour les professionnels de santé que pour les usagers et patients. Une démocratie sanitaire renforcée doit en être le levain.

Lire la tribune sur le blog du Think Tank Economie Santé

 


Lire les précédentes tribunes de Philippe Leduc parues sur la Veille :

Ajouter un commentaire