Tribunes & Focus

Les Tribunes - 30 avril 2021

Le DMP renaîtra-t-il dans « mon espace santé » ?

Veille acteurs santé_Tribune-Philippe-Leduc_30 avril 2021_Le DMP renaîtra-t-il dans mon espace santé_Site

Tribune rédigée par Philippe Leduc, initialement publiée sur le blog du Think Tank Economie Santé.

Le Dossier médical partagé (DMP) renaîtra-t-il de ses cendres, certes flamboyantes avec ses 10 millions ouverts mais guère enrichis au-delà des données de remboursement ? C’est l’ambition, en changeant complètement la donne, de l’Espace numérique de santé devenu Mon espace Santé. Un Tour de France numérique d’information va partir dès mai.

Dr Philippe Leduc, médecin, journaliste santé et auteur du blog Think Tank Economie santé, groupe Les Echos.
Dr Philippe Leduc, médecin, journaliste santé et auteur du blog Think Tank Economie santé, groupe Les Echos.

« C’est justement la condition de succès du DMP dans la durée » veut croire Thomas Fatome, Directeur général de l’Assurance maladie, en charge de son déploiement. « On joue gros » surenchérit Dominique Pon, responsable ministériel au numérique en santé qui déroule la feuille de route du numérique en santé depuis deux ans.

Les atouts sont nombreux. « Mon espace Santé » disposera, en plus du DMP, d’une messagerie sécurisée entre les professionnels et les usagers qui pourront aussi remplir leur dossier et utiliser un agenda avec des rappels (vaccins, examens, dépistage, etc.).

Un catalogue d’applications numériques en santé référencées sera en outre disponible. Et surtout, « Mon espace Santé » sera ouvert automatiquement. À partir de janvier 2022, 69 millions de notifications seront envoyées et en l’absence de refus, le service sera ipso facto connecté.

Essor du numérique en santé face à la crise Covid

La période est propice. Le numérique en santé avec la crise sanitaire, au-delà de la télémédecine, a conquis de nombreux esprits et facilité moultes pratiques. L’opérateur a le vent en poupe. L’image* de la Sécurité Sociale appréhendée pour 92% des Français via l’Assurance maladie a fait un bon en termes « d’adaptabilité aux évolutions de la société, de proximité et d’accessibilité ». Un gage de confiance face aux GAFA.

Les freins existent aussi, en particulier l’appropriation par les professionnels de santé sans lesquels bien sûr tout sera vain. A chacun d’exercer sa responsabilité ! Ce point mérite assurément un approfondissement. Car l’enjeu est immense, rien de moins que l’entrée pour tous dans l’ère du numérique en santé.

*Baromètre « Les Français et la Sécurité sociale ». Sondage Institut Harris Interactive réalisé pour l’UCANSS du 14 au 21 décembre 2020.

Lire la tribune sur le blog du Think Tank Economie Santé

 



Lire les précédentes tribunes de Philippe Leduc parues sur la Veille :

Ajouter un commentaire