Tribunes & Focus

Les Tribunes - 29 janvier 2021

Covid-19 et dérives Sécu-mutuelles

Tribune rédigée par Philippe Leduc, initialement publiée sur le blog du Think Tank Economie Santé.

Le Covid-19 va-t-il mettre un coup de frein à la dérive du couple Assurance maladie – Complémentaires santé ? La crise sanitaire sera-t-elle l’occasion devenue nécessité d’une profonde refonte du financement du système de santé ? Pour éviter les énergies perdues, la confusion et le brouillage, les déficits d’efficacité et d’efficience.

Dr Philippe Leduc, médecin, journaliste santé et auteur du blog Think Tank Economie santé, groupe Les Echos.
Dr Philippe Leduc, médecin, journaliste santé et auteur du blog Think Tank Economie santé, groupe Les Echos.

Le Covid-19 a accentué une tendance de fond rendant la situation de plus en plus intenable. Par exemple : le remboursement à 100% par la Sécu de la télémédecine ou la surtaxe des complémentaires qui deviennent encore plus des collecteurs d’impôts.

Cette hybridation du financement peut être « une force si elle permet de bénéficier des vertus de chaque système : l’universalité et  la solidarité pour l’assurance obligatoire et l’adaptation aux besoins et la stimulation par la concurrence pour l’assurance complémentaire ».

Mais on n’en est plus là déplore le Haut Conseil pour l’Avenir de l’Assurance maladie (HCAAM), avec moultes exemples, dans un récent « document de travail » rendu opportunément public tout récemment. Ses propositions ont l’avantage de la clarté.

Soit corriger les défauts en gardant la structure actuelle. Soit refonder le système avec trois options : un encadrement plus fort, l’intégration de tout ou partie des garanties des Complémentaires dans la Sécu ou enfin l’ouverture d’une liberté plus grande pour les assureurs complémentaires.

Le statu quo n’est pas envisagé.

Lire la tribune sur le blog du Think Tank Economie Santé

 



Lire les précédentes tribunes de Philippe Leduc parues sur la Veille :

Ajouter un commentaire