Tribunes & Focus

Tribunes & Focus - 19 avril 2021

Covid-19 : « naufrage économique ou désastre sanitaire », interroge Philippe Leduc ? (Tribune)

Veille Acteurs Santé_Philippe-Leduc_Covid19_naufrage économique ou désastre sanitaire_Avril-2021_Site.jpg.jpg

Tribune rédigée par Philippe Leduc, initialement publiée sur le blog du Think Tank Economie Santé.

La crise sanitaire Covid-19 a exacerbé les liens entre santé et économie, individu et collectif, liberté et contrainte, autonomie et contrôle, plaçant désormais le politique à sa bonne place, c’est à dire au centre. La pandémie actuelle aura eu le mérite de susciter et de poser les bonnes questions. Il s’agit maintenant de trouver les bonnes réponses pour refonder le système de santé.

Prévenir ou guérir ?

A l’extrême, se sont opposés, de par le monde, un darwinisme ou laisser-faire libéral assumé (que les plus forts et les plus prudents survivent) et des formes de dictature sanitaire (mise en quarantaine des libertés individuelles).

Dr Philippe Leduc, médecin, journaliste santé et auteur du blog Think Tank Economie santé, groupe Les Echos.
Dr Philippe Leduc, médecin, journaliste santé et auteur du blog Think Tank Economie santé, groupe Les Echos.

Ces choix, à un degré moindre, existent dans l’essence même et dans la régulation du système de santé, mais implicitement. Aujourd’hui l’enjeu, c’est d’ouvrir la boîte de Pandore trop longtemps étouffée et de remettre dans le débat public les questions bien connues mais laissées par facilité sous le boisseau.

Quels sont nos objectifs de santé ? Prévenir ou guérir ? Subir ou anticiper ? Enrôler ou responsabiliser ? Augmenter l’espérance de vie en bonne santé ou la longévité à tout prix ? Bref, quels sont les besoins de santé prioritaires ?

Et cela, tout en sachant que les lois du marché sont faussées pour la santé. Que la santé est un concept flou pour un droit fondamental. Que le progrès médical génère des inégalités sociales de santé. Que la santé est un « bien » individuel et collectif bien particulier.

Faire des choix

Que les dépenses sociales sont un coût pesant sur la compétitivité ou bien un investissement garantissant la prospérité économique ? Qu’au sein des acteurs, rivalités et antagonismes pèsent sur le système de santé. Que quantifier un besoin est difficile mais possible.

Pour sortir par le haut, qu’une seule méthode : expliciter et partager les données du débat et faire des choix.

C’est à cet exercice salutaire que se livrent Félix Faucon et Yannick Le Guillou sous prétexte d’un ouvrage* d’économie politique de la santé aussi érudit que passionnant.

*Introduction à L’ÉCONOMIE POLITIQUE DE LA SANTÉ. Félix Faucon & Yannick Le Guillou. Ellipses.

Lire la tribune sur le blog du Think Tank Economie Santé

 



Lire les précédentes tribunes de Philippe Leduc parues sur la Veille :

Ajouter un commentaire