Tribunes & Focus

Les Contrepoints de la Santé - 20 janvier 2021

Covid-19 : entre virus et variants, « une course contre la montre »

En France, la progression de l’épidémie de Covid-19 est en plateau ; il n’y a pas eu d’explosion après les fêtes de fin d’année. Pour autant, la diffusion des nouveaux variants inquiète.

Celle-ci est-elle inéluctable ? Doit-on craindre une histoire sans fin entre contagiosité, virulence et résistance aux vaccins ?

La dernière émission des Contrepoints de la Santé, diffusée le 19 janvier 2021 et dont nous sommes partenaires média, a permis de faire un point complet avec le Président du Conseil Scientifique Covid-19 Jean-François Delfraissy.

 

Un point complet sur la crise Covid-19 en France

Les différences d’évolution de la pandémie entre les pays d’Europe, l’émergence de variants du coronavirus, le risque de troisième vague « mi mars » voire « fin mars » dans l’Hexagone ainsi que la stratégie actuelle de vaccination du Gouvernement (12 millions de Français d’ici le printemps, est-ce vraiment possible ?) ont été passés au crible.

Pour le Pr Delfraissy, il est crucial de maintenir les mesures barrières, de limiter la circulation du virus et de poursuivre la campagne de vaccination. Il s’est dit convaincu que le modèle de vaccination enclenché en France va « sur-sur-marcher » dans les semaines qui viennent. L’élément déterminant sera « la capacité des grands industriels à fournir suffisamment de vaccins« .

Pour l’heure, 56 % des Français se disent favorables à l’idée de se faire vacciner contre la Covid-19, a rappelé Odile Peixoto, directrice de BVA Santé.

Forte anxiété chez les jeunes étudiants

Autres sujets évoqués : le confinement, les préconisations en matière de masques (que faut-il recommander dans la population générale en particulier quand la distanciation sociale est difficile, comme dans les transports en commun ? FFP2 ou masque chirurgical doublé d’un masque en tissu ?) ou encore, la question, épineuse, de la fermeture/ouverture des facs et écoles.

Chez les jeunes étudiants, « on n’a jamais eu autant d’anxiété, de dépression », a pointé le Pr Delfraissy. Certes, « leur risque de faire des formes graves, y compris avec le variant anglais, est proche de zéro ; il n’est pas nul, mais faible ». Pour autant, « ils peuvent transmettre » le virus. « La population étudiante est en partie responsable de l’augmentation très rapide début septembre, au moment de l’ouverture des universités », a-t-il alerté. D’où les débats actuels concernant la réouverture complète des lieux.

Le Pr Delfraissy est également revenu sur le dernier avis rendu par le conseil scientifique Covid-19, rendu le 12 janvier dernier, dont l’intitulé a inspiré celui de l’émission.

Un entretien d’une heure, sans coupe, sans filtre, indispensable pour se faire une idée précise de la crise sanitaire actuelle !

 

Les Contrepoints de la Santé sont des petits-déjeuners-débats mensuels co-organisés par les journalistes Pascal Maurel (Ortus), Philippe Leduc (LDC Santé) et Renaud Degas (La Veille des acteurs de la Santé, Presse Infos +), avec l’aide de Françoise Millet (Ortus) et Nathalie Ratel (La Veille des acteurs de la Santé, Presse Infos +). Tous les mois, des personnalités de premier plan débattent ainsi des sujets qui font l’actualité de la santé !

Nous sommes partenaires média de ces débats, aux côtés de BVA Santé, Carte blanche, Groupe Pasteur Mutualité, MSD, Point Vision et Qare.

 


(Re)voir les précédents Contrepoints de la Santé

 

1 commentaire sur “Covid-19 : entre virus et variants, « une course contre la montre »”

Ajouter un commentaire