Tribunes & Focus

Les Contrepoints de la Santé - 31 mai 2021

« La recherche médicale française, de très bonne qualité, est ralentie par les difficultés d’accès au financement et à l’innovation » (Débat)

La France est-elle encore compétitive dans le domaine de la recherche en biologie, médecine et santé ? A-t-elle décroché ?

La recherche française en biologie-médecine-santé est de très grande qualité. Pour autant, le dynamisme du secteur est ralenti par les difficultés d’accès au financement et à l’innovation. De plus, la collaboration publique-privée n’est pas toujours aisée.

25 milliards d’euros pour la recherche entre 2021 et 2030

La loi de programmation de la recherche 2021-2030 permettra-t-elle de redresser la barre ? Cette loi, votée en décembre, prévoit 25 milliards d’euros supplémentaires pour la recherche entre 2021 et 2030, ce qui n’est pas rien.

En revanche, la majorité des crédits seront débloqués à la fin de cette période et n’engagent donc pas le gouvernement actuel mais uniquement les futurs gouvernements. Quelle sera leur position sur le sujet ?

Autant de questions abordées lors du débat des Contrepoints de la Santé du 27 mai dont nous étions partenaires média. Un échange riche sur la recherche dans notre pays, son financement, son attractivité, le rôle que peut/doit jouer l’Europe et la coopération public/privé ! Avec, en invités :

  • Frédéric COLLET, Président du Leem (Les entreprises du médicament)
  • Frédérique PENAULT-LLORCA, Vice-présidente d’Unicancer, Directrice générale du Centre de lutte contre le cancer JEAN PERRIN, Clermont-Ferrand
  • Didier SAMUEL, Président du centre national de coordination de la recherche (CNCR), Directeur de l’Unité de Recherche Inserm/Paris-Sud Physiopathogénèse et Traitement des Maladies du Foie, Doyen de la Faculté de Médecine de l’Université Paris-Sud

Prendre en compte l’avis des patients et de leurs proches

Un débat clé, à l’heure où un rapport des Académies de médecine et de pharmacie, dévoilé en avril dernier sur le financement et l’organisation de la recherche parle de « recul spectaculaire du soutien à la recherche en biologie et en santé en France » et appelle à la simplification et à la coordination.

Par ailleurs, si 77% des Français ont une bonne opinion de la recherche médicale dans notre pays, 86% pensent que la prise en compte de l’avis des patients et de leurs proches contribuerait à l’améliorer, selon un sondage réalisé pour la Fondation de l’avenir et dévoilé à l’occasion des Contrepoints par Odile Peixoto, directrice de BVA Santé.

 


Pour (re)voir les derniers débats des Contrepoints de la Santé :

Ajouter un commentaire