Tribunes & Focus

Les Contrepoints de la Santé - 1 octobre 2021

Pour Patrice Diot, « les médecins doivent reprendre leur place dans la cité » (Débat)

Forme-t-on assez de médecins ? Les cursus sont-ils adaptés aux besoins actuels et futurs ? Les réformes du 1er, 2e et 3e cycle des études médicales répondent-elles aux enjeux de qualité et d’accès aux soins ou sont-elles déjà dépassées ? Les étudiants sont-ils en souffrance ?

Des questions essentielles débattues le 1er octobre à l’occasion des derniers Contrepoints de la Santé, en présence du Pr Patrice Diot, Président de la Conférence des doyens des facultés de médecine et Doyen de la faculté de médecine de Tours.

« Ce qui frappe d’entrée de jeu quand on regarde la formation des médecins, c’est la très grande tension qui y règne, que la crise sanitaire n’a fait qu’aggraver, rappelle, en préambule, le journaliste en santé Philippe Leduc. Il faut dire que les études médicales sont réformées de fond en comble, de la première année au troisième cycle, un peu à marche forcée et que cela ne se passe pas très bien, c’est un euphémisme. » Le Sénat dans son rapport de mai de cette année déplore en effet pour le 1er cycle « une réforme à la mise en œuvre très chaotique ».

Les Contrepoints de la Santé du 1er octobre ont ainsi permis de faire le point avec le « Doyen des Doyens » sur les modalités de mise en place et les objectifs de la réforme des 1er, 2e et 3 cycles des études médicales.

46% des Français estiment que les études de médecine sont trop sélectives

L’occasion, par ailleurs, de revenir sur les enjeux actuels et futurs de la profession (pour le Pr Diot, les médecins doivent notamment « reprendre leur place dans la cité ») mais aussi sur le bien-être des étudiants et des internes en médecine.

À noter que 46% des Français estiment que les études de médecine sont globalement trop sélectives, selon un sondage exclusif dévoilé par Odile Peixoto, directrice de BVA SantéTous les résultats du sondage.

 


Les Contrepoints de la Santé sont animés par Philippe Leduc, Pascal Maurel et notre directeur Renaud Degas. Nous sommes partenaires médias de ces débats.

Retrouvez l’intégralité des replays sur la chaîne Youtube des Contrepoints de la Santé.

Retrouvez toutes les synthèses et tous les sondages BVA relatifs aux Contrepoints ici.

 

Ajouter un commentaire