Sondage BVA : les Français sont prêts pour la digitalisation de la santé

75% des Français sondés estiment que les progrès technologiques vont permettre aux hommes de vivre mieux dans les années qui viennent. Et 67% n’ont pas confiance dans les applis et objets de santé connectés en raison du risque de piratage des données. En somme, ce que nous montrent les chiffres du Baromètre des Tendances Santé 2017 de BVA, c’est de la prudence, mais bel et bien aussi du volontarisme et de l’espoir.

 


Lire la synthèse du débat

Intégrale et temps forts en vidéo

 

Deux séries de chiffres sont très révélatrices de l’état d’esprit de nos concitoyens :

  • Sur le partage des données. 98% des Français sont prêts à partager leurs données de santé collectées via les objets connectés ou autres (smartphone…) avec leur médecin traitant et plus largement avec les acteurs traditionnels de la santé (médecins spécialistes – 94% ; établissement de santé – 88% ; pharmacien – 71% ; Assurance maladie obligatoire – 68% ; laboratoire de biologie de ville – 63%).
    En revanche, il y a plus que de la méfiance envers les Gafa avec 99% de refus de partage, mais aussi les banquiers (97% de refus) ou l’employeur (92% de refus). Il peut toutefois paraître étonnant que près de 13% de Français accepteraient de partager leurs données avec leur assureur.
  • Sur l’apport du Big Data. 60% des Français considèrent l’exploitation des Big Data comme positive et pensent qu’il vaut mieux être soigné dans un centre qui a accès à des bases de données de cas patients du monde entier plutôt qu’à une équipe médicale dont l’expertise se limite à sa région.

 

Dans le détail, les chiffres du Baromètre de BVA montrent une vraie appétence pour la technologie et son usage en santé de la part des Français. Ce n’est plus de la prospective, mais bien la réalité d’aujourd’hui.

Les chiffres relatifs à l’usage en attestent :

  • 64% des Français consultent Internet pour obtenir des informations sur une question de santé à chaque fois ou de temps en temps. Et 75% en sont satisfaits.
  • 21% utilisent le smartphone comme assistant de suivi de santé. 77% jugent les applis santé utiles et 15% les utilisent régulièrement. À noter que 61% des Français sont rassurés si c’est un professionnel de santé qui leur conseille l’appli ou le site à utiliser.
  • 51% des Français estiment que les objets connectés peuvent être utiles pour mieux prendre en main leur santé. De plus, 14% en possèdent ou en utilisent, et 70% d’entre eux l’utilisent fréquemment tandis que 27% partagent déjà leurs données avec leur professionnel de santé.

Téléchargez les extraits du baromètre BVA


Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *