Tribunes & Focus

Les Tribunes - 7 octobre 2020

Think tank « Numérique, DM & Santé » : participer à la réflexion sur le déploiement du numérique en santé

Tribune – Le think tank « Numérique, DM et Santé » créé à l’initiative du Syndicat national des industries de technologies médicales (Snitem) publie les premières synthèses de son travail. Avec un objectif : apporter des éléments de réflexion supplémentaires sur des projets concrets de numérique en santé mis en œuvre dans d’autres pays. Les membres du think tank (représentants de patients, médecins, experts du système de santé et du numérique, dirigeants d’entreprises du dispositif médical…) sont convaincus que la France, déjà performante dans ce domaine, peut tirer des enseignements utiles de l’observation des projets menés à bien hors de ses frontières. Ils nous présentent leur démarche.

 

 

Tirer profit des expériences réussies

Les travaux présentés et synthétisés avec ces « Synthèses n°1 » du think tank, fruit de plus de 18 mois de travail, visent à proposer des pistes concrètes et pertinentes pour poursuivre la digitalisation de notre système de santé. Avec une particularité : nous avons pris le temps de regarder ce qui se fait hors de nos frontières pour repérer ce qui fonctionne et paraît pertinent pour notre pays.

Créé en 2018, le think tank « Numérique, DM et Santé » a en effet choisi de concentrer son travail et sa réflexion sur l’apport des transformations générées par les expériences prometteuses ou réussies hors de nos frontières. Même si l’on sait la France friande de solutions « maison », il n’est parfois pas nécessaire de réinventer la roue. Il existe aussi ailleurs de bonnes idées à repérer et à étudier. Quitte à les adapter et à les améliorer.

Ces travaux intègrent, bien entendu, le rôle des dispositifs médicaux dans les nouveaux écosystèmes numériques appelés à se mettre en place. Déjà moteur d’une grande part des progrès médicaux de ces dernières décennies, leur potentiel est immense une fois qu’ils se connectent, que ce soit pour le traitement des patients ou pour l’amélioration de leur parcours de soins.

Notre réflexion et nos travaux se veulent ouverts aux problématiques à la fois concrètes et systémiques. La composition de notre think tank en est une forme de garantie.

 

Trouver des réponses aux obstacles et aux enjeux

La diversité des profils des participants au think tank est essentielle à nos travaux, à la fois pour la pertinence des réflexions, leur légitimité et la richesse que cela apporte à  nos débats. Elle est aussi indispensable pour relever le défi d’une réflexion qui doit faire face à des enjeux de transformation forts :

Un enjeu culturel. Comment fait-on évoluer notre « culture projet », prisonnière du « tout doit être parfait avant de commencer » alors que les chantiers numériques ont besoin d’être abordés dans une logique « test and learn ».

Un enjeu de formation. Il existe un obstacle pratique, à savoir, celui du manque de compétences disponibles ! Il existe des problématiques de formation, de niveau de rémunération et donc de coût (avec des besoins très supérieurs à l’offre disponible) pour mener à bien les chantiers numériques.

Aujourd’hui, comme l’ont noté de nombreux participants au Ségur de la santé, nous sommes dans un temps de nécessaire capitalisation des avancées permises par le choc de la crise sanitaire. Nos travaux s’en trouvent confortés et peuvent participer à répondre à deux objectifs : continuer à faire œuvre de pédagogie quant à l’intérêt du numérique en santé, en particulier lorsque les solutions embarquent des dispositifs médicaux  ; entretenir un dialogue constructif et concret avec les autorités publiques sur leur déploiement.

Texte tiré de Synthèse n°1. Numérique en Santé : trois exemples pour nourrir la réflexion en France.

Consulter la première synthèse des travaux du think tank

 

Les objectifs du think tank

Les travaux du think tank « Numérique, DM et Santé » ont deux grands objectifs concrets  :

  • Mieux comprendre et faire comprendre les apports du numérique en santé.
  • Échanger avec les pouvoirs publics sur les solutions qui pourraient utilement être mises en œuvre en France en s’inspirant de ce qui a pu être fait ailleurs.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *